deferlante3"La lutte est sans fin. Mais après tout, pourquoi pas ? C'est bien la lutte" Annie Ernaux

La Déferlante, alors déjà, il y a ce titre, une promesse en soi ! Le numéro 1 de cette revue féministe vient de sortir et : waouw !!! On ne se rendait pas compte à quel point on l'attendait en fait ! Des articles flamboyants, des portraits lumineux (Françoise d'Eaubonne par exemple, que je ne connaissais absolument pas), des réflexions de fond dans de longs articles qui interrogent, par exemple, le genre, un entretien croisé entre Annie Ernaux et Céline Sciamma ... Si certains articles dénoncent le "sexisme à la française" (par exemple), ce qui domine c'est avant tout la détermination, la vitalité et l'engagement, la foi pour l'avenir (d'ailleurs le sous titre est bien : la revue des révolutions féministes) : on est vite galvanisé par sa lecture. En plus la revue est belle, la maquette, les dessins, les photos... Et puis bien-sûr, comme bien souvent dans ces mooks qui essaiment depuis quelques années, plein de références de livres !

Bref, on a envie de partager La Déferlante, de la prêter, de l'offrir, c'est une voix forte, bravo aux rédactrices ! (Décidément, dans cette chronique, il y a un usage abusif du point d'exclamation !!!)

(Fabienne)

 

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.