hippolyte"L'attaque a à peine duré quelques minutes. Elles ne leur ont laissé aucune chance. Leur modus operandi est simple : détourner l'attention avec l'une des leurs pendant que les autres s'approchent comme des serpents. Une fois qu'elles ont éliminé leurs cibles, elles disparaissent avec les cadavres, comme si rien ne s'était passé. Je comprends pourquoi la région a tellement d'histoires de fantômes"

Une bande de femmes, Amazones de l'Ouest encore sauvage, vit à Hippolyte, une ville qu'elles ont créée et qu'elles défendent becs et ongles contre les indiscrets : personne n'est censé connaître son emplacement. C'est aussi un refuge pour les femmes dans la panade, elles sont accueillies dans la communauté si la majorité des femmes a voté pour, elles participent alors aux raids contre les convois, qui leur permettent de vivre. Elles ont recréé une démocratie à l'échelle de leur ville, elles y vivent libres et insoumises. Le maire de la ville voisine les laisse tranquille contre une partie de leur butin, mais il se pourrait que ça change... Et puis débarque un jour l'intrigante Brooke, qui pourrait bien semer la zizanie. Sans compter l'intrépide Augustina qui, bien que trop jeune, ne pense qu'à une chose : participer aux attaques et montrer de quoi elle est capable (elle manie pas mal le pistolet). A défaut, quitter Hippolyte, voir le monde...

Un scénario qui sort des sentiers battus et qui crée de l'attente (vivement le tome 2). C'est la rencontre de la mythologie et du western, déjà l'idée est plaisante, le résultat l'est tout autant ! Quant au dessin, là aussi une réussite, ces femmes ont de l'allure et du tempérament ! Le choix du cadrage, loin de la construction classique, donne du rythme et du souffle à cette belle BD de 120 pages !

(Fabienne)

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.