bratata

logovide 252px

logovide 289px
logovide 282px

Médiathèque Le blé en herbe - Erquy

Prix Louis Guilloux

guillouxlCréé par le Conseil général des Côtes d’Armor en 1983, le Prix Louis Guilloux récompense l’auteur d’un roman ou récit en langue française s’inscrivant dans la lignée littéraire de Louis Guilloux. Les critères de sélection requis sont l’excellence de la langue, la qualité romanesque du récit, la lucidité du regard posé sur les êtres mais aussi et surtout la « dimension humaine d’une pensée généreuse, refusant tout manichéisme, tout sacrifice de l’individu au profit d’abstractions idéologiques » que peut contenir une œuvre.

Depuis 2011, le Conseil Général a souhaité associer quelques bibliothèques du réseau des Côtes d'Armor à ce prix, ainsi, des jurys citoyens se sont créés, notamment à Erquy. Ils réunissent des lecteurs curieux de découvrir des romans vers lesquels ils ne se seraient peut-être pas spontanément tournés. Pendant 7 ans, ces jurys citoyens ont décerné, parallèlement au jury officiel (composé d'auteurs pour la plupart d'entre eux), un coup de coeur des lecteurs.

En 2018, l'attribution du prix a connu un changement car ce sont désormais les jurys citoyens qui nomment le lauréat, par "souci de démocratisation des pratiques de lecture et d'écriture" : une réforme appréciée et bienvenue, qui donne du poids au jugement des lectrices (et du lecteur pour cette édition 2018 !)

 

Portrait d'Eugène Dabit, 1935.

 

rivage de la colere"Le métissage c'est toujours trop ou pas assez. il n'y a pas d'équilibre, pas de recette, pas de dosage. Quoique vous fassiez, vous serez toujours pris pour celui que vous n'êtes pas". Caroline Laurent, Rivage de la colère

En dépit des difficultés liées au contexte sanitaire, le prix Louis Guilloux, un évènement important dans la vie de la bibliothèque, a néanmoins été maintenu. Un grand merci à Gabrielle Boistel du Département des Côtes d'Armor pour avoir défié les difficultés et nous avoir permis une nouvelle fois de nous retrouver autour d'une sélection éclectique !

Les lecteurs des 6 bibliothèques impliquées, ont voté le jeudi 15 octobre, en deux sessions, l'une à Erquy (réunissant les lecteurs d'Erquy bien-sûr mais aussi de Pleudihen et de Plouër), l'autre à Plouha (où se retrouveront les lecteurs de Plouha, Ploeuc et saint-Nicolas du Pélem). L'heureuse élue est Caroline Laurent avec son roman Rivage de la colère !

 

Voici une présentation du roman par son éditeur :

 

 Certains rendez-vous contiennent le combat d'une vie. Septembre 2018. Pour Joséphin, l'heure de la justice a sonné. Dans ses yeux, le visage de sa mère... Mars 1967. Marie-Pierre Ladouceur vit à Diego Garcia, aux Chagos, un archipel rattaché à l'île Maurice. Elle qui va pieds nus, sans brides ni chaussures pour l'entraver, fait la connaissance de Gabriel, un Mauricien venu seconder l'administrateur colonial.
Un homme de la ville. Une élégance folle. Quelques mois plus tard, Maurice accède à l'indépendance après 158 ans de domination britannique. Peu à peu, le quotidien bascule, jusqu'à ce jour où des soldats convoquent les Chagossiens sur la plage. Ils ont une heure pour quitter leur terre. Abandonner leurs bêtes, leurs maisons, leurs attaches. Et pour quelle raison ? Pour aller où? Après le déchirement viendra la colère, et avec elle la révolte.

Roman de l'exil et de l'espoir, Rivage de la colère nous plonge dans un drame historique méconnu, nourri par une lutte toujours aussi vive cinquante ans après.

 Rencontre avec Caroline Laurent à la librairie Mollat :

 

 
Vous pouvez dès à présent réserver le roman, il existe aussi dans une version audio, lue par l'autrice. Voici la liste des livres en lice cette année, à découvrir !