"Les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues." Jules Verne

Les cartes, les atlas donc, mais aussi les affiches sont un excellent point de départ pour le voyage. Celles que nous vous proposons de découvrir dès la mi-juin à la bibliothèque sont une invitation à voyager, à rêver...

 

Voici quelques mots de présentation de Didier Labouche, éditeur spécialisé dans le voyage (Géorama) :

 

Selon la définition académique, l’exotisme est un phénomène culturel de goût pour l’étranger. Cette notion est sans doute ancrée depuis la nuit des temps chez l’Homme qui a toujours recherché ailleurs ce qu’il n’avait pas chez lui. Mais jusqu’à la fin du XIXe, ses déplacements ont été motivés par la nécessité, la conquête ou le commerce. C’est seulement avec le développement des croisières transatlantiques, la démocratisation de l’avion, et le basculement vers une société de loisirs, qu’une industrie nouvelle, le tourisme, prend corps. Terminées les guerres et les misères, il faut voir le monde sous ses plus beaux aspects, profiter de la vie, du soleil et du spectacle de la nature. S’ouvrent alors l’infini et les rêves qu’il engendre.

En chercheur de trésors oubliés, Serge Vincenti a ressorti des malles de cuir et assemblé ces splendides affiches du xxe siècle, aux graphismes envoûtants, qui accrochent instantanément le regard. On est encore loin de l’ère du numérique et de l’image à outrance. C’est simplement par le dessin, la couleur et la représentation symbolique que l’imaginaire s’enflamme et que se dévoilent sous nos yeux un monde irrésistible et la nostalgie des temps révolus. Ceux qui nous ont précédés percevaient-ils les choses autrement ?

Détails des prochaines sessions

Du au